Le massif de l’Isalo

Apparu au jurassique, le massif de l’Isalo est une formation de grès jurassique dont l’altitude varie entre 515 m et 1268 m, l’érosion a entaillé de profonds canyons et hérissé des pics aux formes insolites. Le grès tendre a été creusé, gratté, poli par le vent et la pluie, érodé jusqu’au socle avec précision. Les scientifiques ont inventé une expression pour qualifier cette morphologie :  » massif ruiniforme »
Dans ce cadre grandiose alternent plaines herbeuses et désert de pierres aux formes tourmentées, dont les couleurs virent du gris métallisé à l’ocre- rouge au fil des heures de la journée. Véritable jardin botanique dans un décor de « Western », le parc abrite une flore et une faune particulièrement bien adaptées aux escarpements rocheux. L’arbre le plus courant de l’Isalo est le « Tapia ».
Les roches abritent des plantes succulentes dont les racines, troncs, tiges, ou feuilles emmagasinent l’eau de ruissellement : pachypodium, aloès et euphorbes. Au fond des canyons, une humidité constante entretient une végétation luxuriante, palmiers, pandanus et fougères se regroupent le long des cours d’eau.
Le parc regorge de beautés naturelles, cascades, canyons, grottes, piscines naturelles sa superficie totale est de 81 540 hectares. La faune de l’Isalo se compose de 77 espèces d’oiseaux, quelques reptiles et mammifères, dont le lémur catta ou maki, le propithèque de Verraux et l’eulemur fauve.
Vous pourrez parcourir le parc national de l’Isalo au travers de quatre circuits pédestres et un circuit 4×4, accompagnés obligatoirement par un guide agréé de Madagascar National Parks.